Auteur: Pandrol

Demandez à l’expert : Maintenance sans émissions

Qu’entend-on par « sans émissions » ?

L’expression « sans émissions » se rapporte à un moteur, une machine, un processus ou une autre source d’énergie qui n’émet aucun déchet venant polluer l’environnement ou perturber le climat.

Une maintenance sans émission est-elle possible pour les chemins de fer ?

Bien que la technologie des batteries ne soit pas à 100 % sans émissions, elle constitue une solution qui réduit considérablement les émissions, créant ainsi un environnement de travail plus sain et plus propre pour les opérateurs d’équipements.

Quels sont les avantages liés à l’utilisation d’équipements fonctionnant sur batterie ? ​

Outre les avantages pour l’environnement qui découlent de la réduction des émissions de carbone, les équipements fonctionnant sur batterie sont compacts et puissants, ce qui apporte des avantages en matière d’ergonomie et des performances de qualité supérieure. Les batteries offrent également une source d’énergie constante et nécessitent moins d’entretien entre les tâches, ce qui les rend plus fiables et plus faciles à entretenir que les solutions traditionnelles. D’un point de vue financier, les équipements fonctionnant sur batterie ont un long cycle de vie et peuvent offrir des possibilités de réduction des coûts grâce à la diminution des besoins d’entretien et des dépenses en carburant. Les équipes de voie y voient également un avantage : un équipement alimenté par batterie est plus léger et plus facile à transporter que le matériel ferroviaire traditionnel. Les conditions de travail sont également améliorées, car les outils sont utilisés sans fils ni câbles, ce qui réduit les risques de trébuchement. L’amélioration la plus notable aux conditions de travail sur voie est peut-être l’absence de fumées générées par les équipements en comparaison des solutions traditionnelles fonctionnant à gaz.

Sur quoi travaillez-vous pour la suite ?

Notre gamme d’outils sur batterie compte actuellement 6 produits et nous menons d’autres développements à la fois pour augmenter notre offre et améliorer les produits que nous proposons déjà.

Comment voyez-vous l’avenir de la maintenance des chemins de fer ?

Nous constatons une tendance mondiale à la prise de conscience environnementale, certaines des plus grandes compagnies ferroviaires du monde s’engageant à réduire les émissions de carbone et à fixer des objectifs d’amélioration clairs et mesurables. Les chemins de fer ont également été historiquement des lieux de travail dangereux ; nous voyons de plus en plus de pays chercher à réduire les risques pour les équipes de voie, améliorer les conditions de travail et investir dans la sécurité du travail. Je pense que ces deux moteurs vont contribuer, à l’avenir, à une maintenance ferroviaire plus sûre, plus propre et plus verte que jamais.